C’est à dire

Par Le quadrille des homards

  • 257,00€

    Sur 2 500,00€ de l'objectif

  • 7

    Contributeurs

  • 39

    Jours restants

 Nous recherchons 1 vidéoprojecteur 3100 lumens + 1 projecteur pico. Le vôtre ne sert plus ? Vous pouvez nous en faire don en cliquant sur le bouton orange "Je participe" et bénéficier de nos contreparties !

 

 

Je participe

Envoyer un E-mail au porteur de projet afin de lui faire un don en nature

Partagez ce projet

Aidez nous à faire connaître ce projets en partageant ce widget avec le code HTML suivant.

code à intégrer :

<iframe src="https://www.chuilla.fr/?ig_embed_widget=1&product_no=33" width="214" height="366" frameborder="0" scrolling="no" /></iframe>

                       De la conférence à danse !

Olga Cygne, conférencière expérimentale spécialiste de la communication verbale, non-verbale, pariétale, végétale, animale, subliminale… vient nous parler de l’origine du langage, de la préhistoire et de la genèse des langues, orales et écrites. C’est une conférencière un peu particulière ! Olga se prend elle-même comme support d’étude et fait passer les concepts dans son corps.

Sa conférence est d’un genre nouveau qu’on pourrait appeler « conférence corporelle ».

L’ampleur de son sujet l’amène dans un vertige de plus en plus important, déconstruisant peu à peu la belle mécanique de son discours…La mine déconfite face à la saturation et au brouillage de tous les signes, la conférencière voit son trouble grandir jusqu’à un paroxysme… Ne reste alors plus rien…ou alors…la danse ?

                                                                            

 

 
 
 
Spectacle tout public à partir de 12 ans                                                                            
                         Durée 1 H

 

 

 

                                                                                                                                     

Les prochaines dates de représentation de "C'est à dire" sont : 

- le samedi 28 septembre 2019 à 18H à l'Auditorium Bizet du CMAD (Dunkerque)

                                    

- le vendredi 8 novembre 2019 à Carvin, Festival "On vous emmène" (heures et lieux à préciser ultérieurement).

Un(e) chargé(e) de diffusion nous serait bien utile pour organiser la tournée de ce spectacle !

                                             

Nos objectifs :

Afin d'assurer un spectacle plus attractif et de pouvoir le diffuser plus largement, notre "Quadrille des Homards" à besoin de votre aide !

Avec 550 euros, la compagnie pourra investir dans un vidéo-projecteur 3100 lumens.

Avec 750 euros la compagnie pourra investir dans deux vidéo-projecteurs dont un pico.

Avec 1500 euros la compagnie pourra investir dans le matériel vidéo + couvrir une petite partie du poste de chargé(e) de diffusion.

Avec 2200 euros la compagnie pourra investir dans le matériel vidéo + financer 1/4 du poste de chargé(e) de diffusion. 

Avec 3000 euros la compagnie pourra investir dans le matériel vidéo et prendre en charge la moitié du poste de chargé(e) de diffusion.

Mais vous avez peu-être du matériel à nous donner ? Dans ce cas évaluez la valeur de votre don et décrivez nous ce que vous avez en cliquant sur le bouton orange "Je participe" (en haut de cette page, à droite de l'écran). Vous bénéficierez de la contrepartie prévue dans cette tranche de don. Protégeons la planète en recyclant ! Donnons une seconde vie à ce que nous avons !

                                                                                                     

Merci à Cléo SARRAZIN pour son affiche !

 

 

 

 

 

 

 

 

Les contreparties :

Dans tous les cas, vous serez tenus informés par mail de la vie du spectacle !

Vous recevrez également un marque-pages du spectacle.

Et, en plus, pour vous remercier de vos contributions si utiles à notre spectacle et notre association vous bénéficierez de : 

. nos plus vifs remerciements pour un don de 10 à 25 euros,

. une affiche dédicacée et votre nom dans la liste des donateurs pour une contribution entre 26 et 50 euros,

. une invitation au spectacle + une affiche dédicacée + votre nom inscrit dans la liste des donateurs pour une contribution de 51 à 75 euros

. deux invitations au spectacle + une affiche dédicacée + votre nom dans la liste des mécènes pour une contribution de 76 à 100 €,

. enfin au-delà de 101 euros vous recevrez un T-shirt imprimé du spectacle en plus de deux invitations, une affiche dédicacée, et bien entendu votre nom figurera dans la liste de nos généreux contributeurs !

Un grand MERCI à chacun d'entre vous pour votre soutien !!!

 

         Le Spectacle :

                  - " Ce qui me motive pour entrer dans ce nouveau projet de création, c’est l’envie d’explorer la confrontation entre langage corporel et langage verbal. Avec cela, plusieurs questions : Que disent les mots ? Que ne disent-ils pas ? Que dit le corps ? Que dit le corps de celui qui parle et qui n’est pas présent dans ses mots ?

 Je pressens déjà un ressort comique ou tragi-comique lorsque langage verbal et corporel vont dans des directions opposées, se contredisent.

Ce projet nécessite une double écriture : textuelle et chorégraphique. L’écriture d’une conférence sera bouleversée par l’écriture scénique. Au plateau, je serai seule, mais l’écriture du spectacle s’est réalisé avec la collaboration de deux artistes : Marie-Jo Dupré à la vidéo et à la lumière, et Samuel Allain au son. J’ai aussi invité des regards extérieurs, metteur en scène et chorégraphe, pour la finalisation de cette création.

Dans cette représentation une conférencière vient parler de l’origine du langage, de la préhistoire et de la genèse des langues, à la fois orales et écrites. Elle illustre son propos d’exemples tirés notamment de l’expression vocale des émotions (interactions possibles avec les sons), mais aussi des hiéroglyphes égyptiens ou des caractères chinois (interactions avec l’animation vidéo et développement possible du tracé spatial de l’écriture dans le geste). C’est une intervenante un peu particulière : elle se prend elle-même comme support d’étude, fait passer les concepts dans son corps. Ainsi sa présentation est d’un nouveau genre qu’on pourrait appeler «conférence corporelle ». La conférencière ouvre également un questionnement philosophique : peut-on parler pour ne rien dire ?

 Peu à peu, emportée à la fois par l’ampleur du sujet et embrouillée par les informations que lui donnent simultanément sa tête et son corps, un trouble s’installe chez l’actrice. Elle ne sait plus très bien ce qu’elle dit. Elle veut exprimer quelque chose qu’elle ne parvient pas à dire avec les mots, son langage devient de plus en plus gestuel pour aboutir à une danse finale.

Cette nouvelle création est pour moi l’occasion de faire se rencontrer les deux aspects de ma profession : danseuse tout d’abord, conférencière ensuite. Depuis toujours j’ai veillé à écrire et à dire mes conférences en tant que danseuse, c’est-à-dire en partant de mon corps. Je souhaite aussi rendre accessible à tous des données parfois complexes. Dans les spectacles Nomades et C.O.R.P.uS., que j’ai conçus sous forme de conférences dansées, j’ai eu à cœur de tisser mouvement et parole, de sorte que l’un et l’autre se répondent, quitte à s’entrechoquer. J’ai aussi joué du ressort comique et transgressif pour franchir une barrière et entrer dans la danse avec les autres interprètes.

Avec « C’est à dire », je veux aller plus loin dans cette confrontation de mes rôles de conférencière et de danseuse,  dans cette in corporation, et, par-là, laisser se déployer tout le potentiel expressif de la danse et du geste. "

 

                                                                                                                                    Sarah NOUVEAU

 

Qui sommes nous ?

La Compagnie "Le quadrille des homards" est une association lilloise fondée en 2010.

Nous sommes heureux de vous présente l'équipe artistique du  spectacle

                                                                  "C'est à dire" !

Sarah Nouveau - conception et interprétation Chorégraphe.
Sarah aime confronter de manière ludique le langage corporel au langage verbal, sous forme notamment de solos chorégraphiques et de conférences dansées (Nomades pour le CCN Roubaix ; C.O.R.P.uS avec la compagnie de l’Oiseau-Mouche). Danseuse contemporaine formée au théâtre corporel, elle a été interprète pour les compagnies des Mers du Nord, Sysiphe Heureux, Bucéphale, K-Denza, Vialuni, Nadège Macleay, Elisabeth Schwartz, Monique Duquesne. Sarah a suivi une formation universitaire en philosophie et en culture chorégraphique auprès de Laurence Louppe, fait des conférences sur la danse au sein de diverses institutions. Elle à  publié plusieurs ouvrages (éditions L’Harmattan).

Diplômée d’Etat pour l’enseignement de la danse contemporaine, il lui tient à cœur de sensibiliser à la danse contemporaine des publics non-initiés, et de diriger plusieurs créations participatives.

Marie Jo Dupré - création lumière et vidéo.
Marie-Jo Dupré a été responsable des créations lumière et son pour le Théâtre de la Découverte sous la direction de Dominique Sarrazin depuis 1978. De 1974 à 1976, elle a été directrice technique du Festival de la Côte d’Opale, et, de 1980 à 1986, régisseuse lumière du théâtre national de la Salamandre à Lille sous la direction de Gildas Bourdet. Dès 1980, elle fait la création lumières et son pour diverses compagnies de la région Nord Pas-de- Calais. De 2007 à 2012 elle est intervenante en lumière et son pour la faculté de Lille 3, et également formatrice lumière et son pour la Ligue de l’Enseignement. Depuis plusieurs années, marie Jo s’est formée à la pratique des nouvelles technologies (animation graphique, lumière par ordinateur). Elle participe à ce titre à la création de plusieurs spectacles.

Pascaline Verrier - regard chorégraphique.
Née à paris en 1961, Pascaline Verrier est formée à la danse dès l’âge de 6 ans à Londres dans l’esprit d’Isadora Duncan. Elle poursuit ses études au conservatoire de Paris en danse classique. A 15 ans, elle est engagée au Ballet théâtre Joseph Rusillo qu’elle accompagne pendant six ans. Depuis 1982, elle participe à de nombreuses créations auprès de chorégraphes. En 1986, elle obtient, à l’unanimité, le 1er Prix au concours de Paris en tant qu’interprète en danse contemporaine.
Depuis 1990, Pascaline Verrier accompagne essentiellement le travail de Daniel Larrieu et de Christine Bastin. Dès 1994 elle entame par ailleurs un travail de transmission dans une école de danse moscovite qu’elle poursuit jusqu’en 2000. Ceci l’amènera à créer en 2008 Astéria, ma vie est un voyage, mon corps est ma maison, qui témoigne de cette aventure. Chorégraphe au sein de la Compagnie Sandrine Anglade, elle a accompagné pour les saisons 2009-10 et 2010-11 un vaste chantier sur l’auteur italien Carlo Gozzi.

Stéphane Titelein - regard théâtral
Issu du Conservatoire National d’art dramatique de Région de Lille, Stéphane Titelein est membre de la compagnie Franche Connexion depuis sa création. D’abord comédien, il participe à une trentaine de spectacles, puis assiste Vincent Goethals sur plusieurs mises en scène. En 2000, mu par sa fascination à observer le travail des autres comédiens, il s’engage plus radicalement dans la mise en scène. Ses projets se construisent depuis dans une grande fidélité avec ses interprètes : Céline Dupuis, Cyril Brisse, Corinne Masiero, Maxence Vandevelde, Bruno Tuchszer. Son travail de mise en scène et de direction d’acteur trouve une constance dans l’attention portée au respect de la langue et à la musicalité du texte, raisons pour lesquelles il puise régulièrement notamment dans le répertoire contemporain anglo-saxon et les classiques. L’autre leitmotiv qui oriente son travail est le thème du mensonge. Il lance d’ailleurs à Carvin en 2010 le festival  : "On vous emmène en bateau ». En plus de créer tous ces spectacles sur ce territoire d’implantation du bassin minier, il y mène un travail de sensibilisation et d’éducation au théâtre avec les acteurs scolaires et associatifs des quatorze communes de l’agglomération Hénin-Carvin.

Samuel Allain - création sonore.
Ingénieur du son diplômé de la MST Image et Son de Brest. Fort de ses années passées au sein du Centre national de création musicale Césaré (Reims) autour de la diffusion sonore comme de l'enregistrement studio (Ensemble Hïatus, Philippe Foch...) tournés vers la musique contemporaine, il accompagne également des projets mêlant tour à tour musiques actuelles et spectacle vivant (Nude, Collectif IO...). En parallèle, il se consacre également à une activité artistique en tant que musicien (basse et claviers) dans diverses formations musicales (Black Bones, John Grape).

                                                                                   

La compagnie LE QUADRILLE DES HOMARDS fait partie de la  COOP– coopérative de compagnies le 188.

 

Suivez notre actualité dans l'onglet "Actualités" en haut de la page !

Actualités

                                                            

La campagne de financement est en cours. Un grand merci pour votre engagement! Sachez que toute contribution, quelle qu'elle soit, nous sera très utile. Encore quelques participations et nous pourrons envisager l'achat du vidéo-projecteur. MERCI D'AVANCE !!
 
Et voici quelques nouvelles d'Olga Cygne et compagnie : 
 
"C'est à dire" poursuit sa route...
 
La compagnie le quadrille des homards sera en résidence au 188 à Lille la semaine du 23 septembre 2019 pour répéter la partie finale du spectacle - où comment le corps et le geste prennent le pas sur la parole.
 
C'est pour cette partie finale que nous testons un dispositif de projection par le dessus de la scène, nécessitant un autre vidéo-projecteur que celui de l'écran de la conférence.
 
"C'est à dire" sera présenté à l'Auditorium Bizet de Dunkerque le samedi 28 septembre à 18H.
 
Ce spectacle fait naître d'autres projets autour du langage verbal et gestuel : la création participative "Je me baigne dans la langue" débutera le 4 octobre 2019 pour une restitution le 9 novembre !  
 
 
    Contacter le porteur de projet